Lutte contre la maltraitance

La maltraitance au cœur de nos préoccupations

personne-agee-seule

Définition

La maltraitance peut être définie comme des mauvais traitements subis par une personne. La commission du Conseil de l’Europe, en 1987 a défini la maltraitance comme suit : « La violence se caractérise par tout acte ou omission commis par une personne, s’il porte atteinte à la vie, à l’intégrité corporelle ou psychique ou la liberté d’une autre personne ou compromet gravement le développement de sa personnalité et/ou à sa sécurité financière. »

Les différents types de maltraitance

  • La maltraitance physique : coup, brutalité, enfermement, mauvais soins, défaut de soins, provocation de chutes, refus d’aide, violence sexuelle, etc.
  • La maltraitance psychologique : chantage affectif, privation de visite, déni de la personne, domination psychologique, etc.
  • La maltraitance financière : vol, extorsion de fonds, escroquerie, signature forcée, héritage anticipé, abus de confiance, etc.
  • La maltraitance médicale : surdosage, soins inadaptés, excès de médicaments (neuroleptiques), absence de soins  ou de prise en charge de la douleur, etc.
  • Négligences actives : sévices perpétrés consciemment avec intention de nuire
  • Négligences passives : abus, délaissement, oubli sans intention de nuire

Que dit la loi ?

Tout citoyen, outre l’obligation de dénoncer un crime (article 434-1 du code pénal), doit dénoncer tout mauvais traitement. A cette obligation s’ajoute celle de porter secours (article 223-6 du code pénal) :

« Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l’intégrité corporelle de la personne s’abstient volontairement de le faire, est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75000 euros d’amende. Sera puni des mêmes peines quiconque s’abstient volontairement de porter à une personne en péril l’assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours. »

La dénonciation de mauvais traitements est une obligation !

Comment se produit la maltraitance ?

  • La majorité des maltraitances se produisent à domicile
  • Ce sont les professionnels et la famille qui la dénoncent généralement

Quels sont les facteurs qui peuvent conduire des proches à la maltraitance ?

  • Détresse
  • Epuisement
  • Solitude
  • Manque de soutien
  • Manque de prévention
  • Attrait financier
  • Position de force
  • Etc.

Vous êtes victime de la maltraitance ?

  • Ne restez pas isolé
  • N’ayez pas peur d’en parler
  • Ne culpabilisez pas
  • Faites-vous aider dans vos démarches

Vous n’êtes pas seul,  Azaé est à votre écoute.

A qui en parler ?

  • A des personnes de confiance (famille, voisins, amis, etc.)
  • A votre aide à domicile
  • A votre référent Azaé
  • Aux services sociaux ou aux institutions de proximité (CCAS, Mairie, Assistantes sociales, etc.)
  • Aux associations spécialisées : ALMA, appel au 3977 ou au 08 92 68 01 18
  • Aux autorités compétentes (police, gendarmerie, etc.)

Agissons ensemble !

union_mains_solidarite

Vous avez des droits !

La maltraitance est inacceptable et doit être prise en charge.

Des formations et des groupes de soutien existent afin de prévenir les risques de maltraitance et d’aider les auteurs.

Si vous pensez être victime de maltraitance ou si vous perdez pied face à vos proches en perte d’autonomie : appelez-nous !

Devis

Devis Gratuit

Lieu d'intervention :

 1

* Champ obligatoire

Aides

Aides financières et déduction fiscale

Comment ça marche ?

Bénéficiez d'une réduction ou d'un crédit d'impôts en faisant appel à nos services et découvrez les autres aides existantes.

Maintien à Domicile

Blog Maintien à domicile

Le blog des informations & conseils pratiques pour faire face à la dépendance !

Une question ? Posez-la gratuitement à nos médecins !

Avis

Avis sur Azaé

Découvrez ceux qui nous font confiance au quotidien :

Nos clients, ainsi que les gérants d'agence Azaé, témoignent de leur satisfaction et partagent leur expérience.