Réduction et crédit d’impôt

Réduction et crédit d’impôts comment ça marche ?

Faire appel à une aide à domicile vous permet de bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôts

Tous les travaux qui touchent au service à la personne à domicile (ménage, repassage, garde d’enfants, jardinage, aide aux personnes âgées, maintien à domicile…) ouvrent droit à un avantage fiscal très avantageux !

L’avantage fiscal (crédit ou réduction d’impôt) pour les dépenses de services à la personne est fixé à hauteur de 50%, dans la limite de 12 000 euros par an (+ 1 500€ par personne ou enfant à charge, dans la limite de 15 000 euros).
Le plafonnement global des réductions d’impôts est de 10 000 euros.
Attention certaines activités sont soumises à un plafond différent ex : jardinage (5 000 € par an et par foyer fiscal) ou encore aide aux personnes en situation de handicap (20 000 €).

Différence entre réduction et crédit d’impôts

Le crédit d’impôts présente l’avantage, par rapport à une simple réduction d’impôts, de bénéficier intégralement aux contribuables, même s’ils ne sont pas imposables ou si le montant de leur impôt est inférieur au crédit d’impôts auquel ils ont droit. En effet, si le crédit d’impôts excède l’impôt dû, l’excédent est restitué au contribuable. Ainsi, par exemple, si un contribuable non imposable engage des dépenses lui ouvrant droit à un crédit d’impôts de 3 000 €, le Trésor public lui restituera cette somme ; s’il est redevable d’un impôt de 1 500 €, il recevra du Trésor public un chèque de la différence, soit 1 500 €.

A noter

Les personnes retraitées peuvent désormais être bénéficiaires de ce crédit d’impôt depuis le 1er janvier 2017.

L’article 199 sexdecies du Code Général des Impôts institue une aide qui prend la forme d’une réduction d’impôt ou d’un crédit d’impôt égal à 50% des dépenses effectuées, y compris la TVA, en paiement de prestations réalisées par les organismes agréés. Les dépenses sont éligibles à cet avantage fiscal dans la limite de 12 000 € par an et par foyer fiscal.

Ce plafond est éventuellement majoré de 1 500 € par enfant ou ascendant de plus de 65 ans à charge vivant sous le toit du contribuable, sans toutefois pouvoir excéder 15 000 €.

Cette limite est portée à 20 000 € pour les contribuables mentionnés au 3° de l’article L. 341-4 du code de la Sécurité Sociale, ainsi que pour les contribuables ayant à leur charge une personne, vivant sous leur toit, mentionnée au même 3°, ou un enfant donnant droit au complément d’allocation d’éducation de l’enfant handicapé prévu par le deuxième alinéa de l’article L. 541-1 du même code.

La réduction d’impôt

Sont concernées toutes les personnes assujetties à l’impôt sur le revenu qui ne sont pas éligibles au crédit d’impôts, sans condition de ressources, d’âge, de situation et de nombre de parts fiscales ou les personnes qui supportent des dépenses pour des prestations rendues au domicile de leurs ascendants.

Le crédit d’impôt

Les contribuables actifs exerçant une activité professionnelle, les personnes retraitées ainsi que les demandeurs d’emploi sous certaines conditions peuvent bénéficier du crédit d’impôts. Ce dernier s’impute sur l’impôt dû ou prend la forme d’un remboursement partiel ou total si l’impôt dû est inférieur au crédit d’impôts.

Pour le contribuable célibataire, veuf ou divorcé qui exerce une activité professionnelle ou est inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi prévue à l’article L. 5411-1 du code du travail durant trois mois au moins au cours de l’année du paiement des dépenses ;
Pour les personnes mariées ou ayant conclu un pacte civil de solidarité, soumises à une imposition commune, qui toutes deux satisfont à l’une ou l’autre condition posées à l’alinéa précédent.
En tout état de cause, les dépenses supportées à la résidence d’un ascendant ne sont pas éligibles au crédit d’impôt.

Quelles sont les dépenses ouvrant droit à l’avantage fiscal ?

Ouvrent droit à un avantage fiscal (réduction d’impôts ou crédit d’impôts), les sommes versées par un contribuable domicilié en France pour le recours à une aide à domicile pour les prestations suivantes :

Pour retrouver la liste complète des activités des services à la personne :

Décret n° 2005-1698 du 29 décembre 2005 fixant la liste des activités mentionnées à l’article L. 129-1 du code du travail.

Source : ANSP, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité

Devis

Devis Gratuit

Lieu d'intervention :

 1

* Champ obligatoire - Informations non remises à des tiers

Aides

Aides financières et déduction fiscale

Comment ça marche ?

Bénéficiez d'une réduction ou d'un crédit d'impôts en faisant appel à nos services et découvrez les autres aides existantes.

Avis

Avis sur Azaé

Découvrez ceux qui nous font confiance au quotidien :

Nos clients, ainsi que les gérants d'agence Azaé, témoignent de leur satisfaction et partagent leur expérience.