Protocole Coronavirus / COVID-19 pour le ménage à domicile

En cette période de crise sanitaire, la protection de tous est une priorité.
Azaé a ainsi mis en place un protocole « Ménage-Repassage sans contact physique » afin de proposer une continuité de service sans faille et sans risque, pour que nos clients puissent continuer à vivre dans un logement sain et propre.

De quoi s’agit-il ?

L’intervention à domicile présente des risques de proximité entre clients et salariés. Afin de garantir la sécurité de chacun tout en permettant la réalisation des prestations d’aide ménagère, Azaé a développé le protocole « Ménage-Repassage sans contact physique ».

L’agence tentera ainsi systématiquement de se coordonner avec le client afin de privilégier autant que possible les jours et horaires où le domicile est vide, afin de garantir une intervention sans contact, et de favoriser le non- contact entre les membres du foyer.

Suppression ou limitation des contacts pendant l’intervention

Demander au client de sortir de la pièce pendant le ménage afin d’éviter toute transmission de microbes ou virus, est une solution simple à mettre en place.

Il s’agit également de respecter une certaine distance entre aide ménager-ère et client afin d’éviter la projection de gouttelettes (parler, éternuer, tousser), porteuses de germes contaminants.

Il est également possible de  demander au client d’isoler les animaux de compagnie dans une autre pièce, afin de faciliter l’organisation de la prestation.

Aussi, les virus se transmettent lors de contacts étroits et prolongés : une distance d’au moins 2 mètres de toute personne malade est donc à respecter impérativement.

Réalisation des gestes barrières

Des gestes simples sont à respecter, afin de lutter contre la propagation du virus :

  • Se laver les mains et les avant-bras à l’eau et au savon liquide pendant au moins 30 secondes : comment bien se laver les main !
  • Se désinfecter les mains et les avant-bras avec une solution hydro-alcoolique contenant au minimum 60 % d’alcool si le lavage au savon n’est pas possible
  • Éviter de se toucher les yeux, la bouche ou encore le nez, sans s’être lavé les mains et les avant-bras au préalable
  • En cas de toux ou d’éternuement, se couvrir la bouche et le nez dans le pli de son coude ou dans un mouchoir à usage unique, puis se laver les mains
  • Se saluer sans contact physique (ne pas se serrer la main, ni faire la bise)            

Important : l’utilisation du gel hydro-alcoolique ne remplace pas le lavage des mains et des avant-bras à l’eau et au savon. Privilégiez cette solution au maximum.

Le port de gants ne protège pas et n’exclut pas le lavage des mains et des avant-bras. Le gant pouvant être contaminé, les mains ne doivent en aucun cas être portées au visage.
Retrouver plus d’informations sur le « juste port et retrait des gants » ici.

Port du masque

Porter un masque n’est pas systématique mais est obligatoire dans certaines situations.

Alors, devra être porté un masque de protection couvrant la bouche, le nez et le menton.

Retrouvez plus d’informations sur le « juste port du masque » ici..

Important : Les masques dits artisanaux sont interdits dans le cas où l’utilisation d’un masque FFP2 ou type chirurgical est demandé.   

Un tableau informatif est à retrouver à la fin de ce protocole.

Application de mesures préventives pour les aides ménagères

L’aide ménager-ère veillera à toujours utiliser :

  • Un rouleau d’essuie tout (pour éviter l’usage de serviettes ou torchons)
  • Des gants à usage unique
  • Un savon liquide individuel ou solution hydro alcoolique

L’aide-ménager-ère devra toujours s’assurer de disposer de savon liquide et d’essuie tout, ou d’une solution hydro-alcoolique.
Ceci, afin de pallier au manque éventuel de matériel de nettoyage des mains chez le client.
Le salarié pourra s’en équiper et se faire rembourser par l’agence, si celle-ci n’en a pas à disposition. 

Les aide-ménagers feront également en sorte de réduire leurs déplacements au stricte nécessaire et en privilégiant les moyens de transports individuels ou encore la marche, tout en conservant une distance de 2 mètres avec les autres personnes.

Le bon déroulé d’une prestation 

 

À l’arrivée au domicile de chaque client, l’aide ménager-ère devra :

  • Eviter de sonner à l’interrupteur  – il faudra privilégier un appel téléphonique pour se faire ouvrir la porte afin d’éviter de toucher les boutons de la sonnette
  • Utiliser son coude pour appuyer et pousser sur les divers boutons et poignées de portes
  • Eviter de toucher les parties communes, les rampes et les leviers interrupteurs 
  • S’informer immédiatement de l’état de santé de tous les membres du foyer, afin d’adapter son intervention et ses équipements selon les consignes de l’agence rappelées en fin de protocole
  • Déposer ses affaires dans un endroit où le risque infectieux lié au COVID-19 est limité : dans son véhicule ou au domicile du client, mais emballé dans un sac apporté dans ce but précis. Il ne faudra pas les poser sur une table, un lit, un canapé ou au sol.

Dès que possible, l’aide ménager-ère devra penser à nettoyer ou à désinfecter :

  • Son téléphone portable
  • Le volant de sa voiture
  • Le levier de vitesse et les poignées de porte de sa voiture
  • Les poignées et interrupteurs de son domicile 
  • Tout autre objet touché quotidiennement

Attention

En rentrant chez soi, l’aide ménager-ère devra veiller à retirer ses vêtements et les laver ou les mettre au sale, dans un sac à part de l’espace de stockage du linge sale familial.

Le protocole de désinfection

Afin de réduire la propagation du virus, la désinfection du domicile est primordiale. Les consignes ci-dessous seront donc à respecter scrupuleusement lors des prestations à domicile chez les clients.

Aussi, le client devra veiller à ce que l’ensemble des produits nécessaires au respect du protocole soient mis à disposition des intervenant(e)s, comme : 

  • La serpillère à usage unique ou lavable à 60° 
  • Les produits détergents et désinfectants
  • Les lavettes à usage unique ou lavables à 60°

Les sols

En ce qui concerne les sols supportant le nettoyage humide, il faudra :

  • Nettoyer les sols et surfaces avec une serpillère (ou idéalement un bandeau de lavage à usage unique), qui devra être lavée à 60° pendant au moins 30 minutes après utilisation
  • Imprégner la serpillère avec un produit détergent
  • Rincer à l’eau du réseau potable avec, si possible, une autre serpillère propre
  • Laisser sécher
  • Désinfecter les sols et surfaces à l’eau de javel avec, si possible, une serpillère différente 

A défaut d’utiliser de l’eau de javel, vous pouvez utiliser un produit de lavage désinfectant ; celui-ci doit être de selon la norme NF 14476 (en référence à la fiche technique du produit).
Il est également possible de nettoyer les sols avec le passage d’une serpillère imprégnée d’un produit virucide.

Attention

Afin d’éviter le phénomène d’aérolisation des particules virales lors de l’aspiration des sols,  il faudra veiller à ce que l’aspirateur utilisé soit équipé d’un filtre HEPA. Ces filtres peuvent être commandés et intégrés dans l’aspirateur, sans difficulté.

Les sanitaires

Il faudra nettoyer et désinfecter le mobilier sanitaire (cuvette, bidet, lavabo, chasse d’eau, etc.), la robinetterie et les poignées avec des lingettes désinfectantes, des lavettes à usage unique ou des lavettes lavables à 60°C, en utilisant un produit désinfectant.

La vaisselle

La vaisselle (tous les objets et couverts) potentiellement contaminée devra être soigneusement nettoyée puis désinfectée par trempage dans de l’eau de javel diluée : Mettre 1 berlingot de javel dans 1 bouteille d’un litre et compléter avec de l’eau du robinet pendant au moins 15 minutes si possible ou, plus simplement, par un lavage en lave-vaisselle à plus de 60°C.

Il faudra ensuite procéder à un lavage des mains et des avant-bras avec du savon liquide, pendant 30 secondes avant de manipuler la vaisselle propre pour l’essuyage et le rangement de celle-ci.

Le lavage de linge

Les chiffons, serpillières, éponges et autres linges de maison utilisés dans le cadre de l’intervention ou par le client, devront être lavés à 60° pendant un cycle d’au moins 30 minutes et selon les consignes du client, afin de garantir la destruction du virus, sans abîmer le linge.
Pour le lavage des vêtements et des textiles fragiles, il faudra toutefois également se référer aux préconisations inscrites sur les étiquettes mais aussi aux consignes du client.

Durant toute la procédure de lavage des matériels utilisés et du linge, il faudra respecter les précautions « standards » d’hygiène des mains et de port des équipements nécessaires. 

Il faudra également veiller à ne pas secouer ni plaquer contre soi les serpillères, draps et le linge. 

Si la machine n’est pas lancée tout de suite, il conviendra de les stocker dans un sac plastique étanche et fermé, et non dans un panier à linge classique.

Les déchets

A la fin de la prestation, l’aide ménager-ère devra jeter les déchets (lavettes jetables, produits souillés) dans un sac poubelle, bien fermé.
Le sac poubelle devra être jeté dans la poubelle des « déchets ménagers ».
Si le client ne peut pas sortir ses poubelles, il faudra jeter le sac poubelle dans la poubelle située à l’extérieur du domicile de celui-ci.

Les équipements de protection à usage unique (blouse, masque, gants, etc.) de l’aide- ménager-ère devront également et impérativement être jetés dans un sac poubelle dédié, à la fin de la prestation.

Après avoir jeté les déchets et avant de repartir du domicile du client, il faudra que l’aide ménager-ère se lave ou se désinfecte les mains et les avant-bras, à l’aide d’un gel hydro-alcoolique.

Attention

En enlevant les équipements de protection à usage unique, il faut veiller à éviter tout contact avec les parties extérieures exposées.

Formation aux protocoles 

Des protocoles ont été transmis aux intervenant(e)s, qui se sont également vu proposer une formation spécifique visant à perfectionner leurs connaissances et techniques, au service du port d’équipements de protection et d’une désinfection sans faille.

En adoptant ces gestes de prévention, nos aides ménagers deviennent acteurs de la protection virale.

Toute évolution de la situation actuelle sera mise en œuvre et communiquée auprès de nos aides ménagers. 

Azaé suit attentivement et activement toutes les recommandations gouvernementales en matière de services à la personne.

Guide des équipements de protection individuelle

Pour assurer votre sécurité et celle de nos intervenant(e)s, voici un tableau récapitulatif des équipements nécessaires selon les différentes situations dans le cadre d’une prestation d’entretien du domicile.
Cela n’exclut pas le bon suivi des gestes barrières et la distanciation de 2 mètres.

Attention
Les masques pour les intervenant(e)s seront fournis par l’agence Azaé et les masques clients seront à fournir par le client.

tableau-mesures

 


 

Questions réponses Coronavirus – COVID-19

 

Afin de minimiser les risques de votre côté, nous vous proposons également une FAQ « Covid19 et ménage à domicile ».

Le virus

Qu'est-ce que le COVID-19 ?

Il s’agit d’une maladie infectieuse qui présente des possibilités de transmission entre humains via des micro-gouttelettes respiratoires ou le contact avec des surfaces contaminées.

Comment le virus se propage-t-il ?

Le COVID-19 est un virus respiratoire qui peut se transmettre par projection de micro-gouttelettes, lorsqu’une personne atteinte du COVID-19 tousse ou éternue au contact d’une tierce personne.

Par ailleurs, si le virus ne flotte pas dans l’air il peut néanmoins être déposé sur surfaces solides. Toucher ces surfaces, puis porter ses mains au visage présente un risque de contamination.

Le virus peut également se transmettre lors de contacts prolongés avec une personne infectée sans respect des distances de sécurité.

Quels sont les symptômes du COVID-19 ?

Les symptômes du COVID-19 les plus courants sont : fièvre, toux et difficultés respiratoires.
En cas de suspicion liée à l’apparition de ces symptômes, contactez le Samu au 15.
Ne vous rendez pas chez votre médecin, ni aux urgences de l’hôpital et limitez le contact avec de tierces personnes.

Un site conçu par l’Institut Pasteur et les Hôpitaux de Paris (APHP) permet de réaliser un test en ligne afin de valider les symptômes : https://maladiecoronavirus.fr/

Les gestes de prévention

Quels sont les 5 gestes "barrières" recommandés par le gouvernement ?

Pour freiner la propagation du coronavirus, le gouvernement préconise les gestes suivants :

  • Dans la mesure du possible, restez confinés à domicile ;
  • Lavez-vous régulièrement et efficacement les mains ;
  • Toussez ou éternuez dans votre coude afin de limiter la propagation des micro-gouttelettes ;
  • Évitez autant que possible de vous toucher le visage ;
  • Gardez vos distances avec les personnes qui vous entourent.

Pourquoi dois-je rester confiné à domicile ?

La mesure de confinement émise par le gouvernement vise à enrayer la propagation du virus en rompant sa chaine de transmission. Des dérogations sont possibles pour certains motifs précis, personnels ou professionnels. Les dérogations et formulaires associés sont à retrouver sur le site du Ministère de l’Intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-derogatoire-et-justificatif-de-deplacement-professionnel

Toute sortie hors dérogation expose son auteur à une contravention d’un montant de 135 euros.

Quand et comment se laver les mains ?

Il est impératif de se laver les mains avant et après chaque nouvelle action à risque. Plus globalement et de façon non exhausitve, le lavage de mains est recommandé :

  • avant et après une sortie du domicile
  • après avoir éternué, toussé ou s’être mouché
  • après être allé aux toilettes
  • avant la préparation d’un repas,
  • en arrivant sur votre lieu de travail
  • en sortant des transports en commun

Pour bien se laver les mains, il faut :

  • Se mouiller abondamment les mains et utiliser du savon ;
  • Frotter la paume, le dos des mains et entre les doigts ;
  • Passer sur le bout des doigts, et notamment sous ongles, et remonter jusqu’aux poignets ;
  • Rincer et sécher.

Pourquoi et comment se couvrir le nez et la bouche quand on tousse ou éternue ?

Lorsqu’une personne infectée par un virus respiratoire tousse ou éternue, elle peut projetter des micro-gouttelettes contenant le virus. Les personnes à proximité courent alors le risque d’inhaler ce dernier. Éternuer ou tousser dans un mouchoir à usage uniquement, voire dans le pli de son coude, limite le risque de contamination.

Le port du masque peut être recommandé si vous êtes malade, afin d’éviter la contamination de vos proches.

Quelle est la distance de sécurité à respecter ?

La distance de sécurité recommandée par le gouvernement français est d’un mètre. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande pour sa part une distance de deux mètres. En cas de présence d’un potentiel malade au sein d’un endroit est confiné où il ne serait pas possible de respecter cette distance, il est recommandé de tourner le dos à la personne contaminée afin d’éviter le contact sécrétions avec le visage.

L’implication d’Azaé face au virus

Les activités d'Azaé sont-elles maintenues ?

Oui, le réseau poursuit ses prestations lorsque les conditions de sécurité le permettent.
Afin de poursuivre l’activité tout en respectant les démarches de prévention liées au virus, Azaé applique un nouveau protocole de ménage sans contact (voir ci-dessus).

Quelles sont les recommandations d’Azaé liées à l'intervention à domicile ?

Azaé recommande à tous ses salariés et clients de suivre les recommandations gouvernementales liées aux gestes barrières et aux modalités de confinement.

Le réseau demande une vigilance toute particulière vis à vis des personnes à risque, dont la liste fournie par le Haut Comité de Santé Publique est actuellement la suivante :

  • les personnes âgées de 70 ans et plus ;
  • les patients aux antécédents cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée, antécédents d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • les diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie ;
  • les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale ;
  • les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • les malades atteints de cancer sous traitement ;
  • les personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise ;
  • les femmes enceintes à partir du troisième trimestre de la grossesse.

Source : Ministère des Solidarités et de la Santé

Pour aller plus loin

Comment puis-je obtenir des informations officielles sur le Coronavirus / COVID-19 ?

Le gouvernement a mis en place une page dédiée au coronavirus COVID-19 :  https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Mise à jour quotidiennement, vous y retrouverez toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le Coronavirus COVID-19.

Il existe également un numéro de téléphone de renseignement ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 : 0 800 130 000 (numéro gratuit depuis un poste fixe).